La dernière grande figure de la photo humaniste s'est éteinte

Sabine Weiss, photographe franco-suisse et portraitiste des humbles est décédée le 28 décembre à l'âge de 97 ans.

Celle qui se qualifiait de photographe-artisan, s'installe à Paris après avoir travaillé auprès du photographe de mode Willy Maywald et se lance en indépendante en 1950.


Robert DOISNEAU aime ses photos et la fait entrer dans son agence, Rapho.


Des regard profonds illuminent ses clichés noir et blanc.

Une bonne photo, selon elle, "doit toucher, être bien composée et dépouillée. La sensibilité des personnes doit sautée aux yeux".


"Photographiez, disait-elle, les choses changent si vite"


Son travail a fait l'objet de quelques 160 expositions à travers le monde.


Interview de Sabine Weiss en 2020

https://www.youtube.com/watch?v=8sN1Z8Ijk0Y





22 vues2 commentaires